Le projet médaillé au concours IGEM du MIT

En novembre, une équipe interdisciplinaire ingénierie/science/design a participé au concours international de biologie de synthèse IGEM à Boston. Cette équipe, travaillant avec l'institut Pasteur, comprenait trois designers du Mastère Création et Technologie Contemporaine de l'ENSCI: Claire Dumont, Etienne Axelos, Florian Thomas.

Bref exposé du projet par Claire Dumont.

Le projet NeuronArch

Dans le cadre du concours de biologie synthétique iGEM, l’équipe pluridisciplinaire Pasteur Paris 2018 a imaginé une nouvelle interface nerfs-prothèse

destinée aux personnes amputées.

De plus en plus de prothèses bioniques sont inventées aujourd’hui mais la reconnexion nerveuse reste un obstacle à leur développement. La pose d’un implant peut également engendrer une infection sous forme de biofilm – colonie de bactérie résistante aux antibiotiques. En créant un biofilm capable de lutter contre les infections et de permettre la repousse des nerfs vers la prothèse, NeuronArch apporte une solution innovante.

Ce projet est une proposition globale : un système d’ostéo-intégration contenant le biofilm produit par la biologie de synthèse, une interface physique permettant le traitement et l’amplification du signal nerveux et sur laquelle toute prothèse industrielle peut être fixée, un boîtier de rechargement par induction ainsi

qu’une application.

iGEM et la biologie synthétique

Le concours iGEM (international Genetically Engineered Machine) a été créé pour promouvoir la recherche en biologie synthétique.

Cette compétition annuelle a été initiée en 2004 par le MIT (Boston, USA). Les 370 équipes internationnales se sont retrouvées à Boston fin octobre afin de présenter leurs résultats lors du Giant Jamboree.

La biologie synthétique consiste à mettre en oeuvre des concepts d’ingénierie dans le but de créer de nouveaux systèmes biologiques à l’échelle microscopique capables de s’attaquer à des problèmes de société : santé, environnement, énergies… 

Dans le cadre du concours iGEM, les équipes participantes doivent concevoir des bio-bricks, séquences d’ADN portant des fonctions, qui sont interchangeables et pouvant être utilisées à la manière de briques de construction pour formuler de nouvelles fonctions.

L’équipe iGEM Pasteur Paris 2018

L’institut Pasteur a choisi pour la 4ème année consécutive de constituer une équipe composée d’étudiants d’horizons différents: biologistes, chimistes, designers industriels, juristes et ingénieurs. Les étudiants sont encadrés par 4 coachs et se doivent de développer, financer, exécuter leur idée innovante en biologie synthétique et d’en assurer la médiatisation ainsi que l’acceptation de celle-ci par le public.

#design #innovation #biologie #science #codesign #award #internationnal

Plus d’infos sur : http://2018.igem.org/Team:Pasteur_Paris