formation-continue.ensci.com: Actualités http://example.com Actualités de la formation continue de l'Ecole nationale supérieure de création industrielle fr_FR ENSCI - Les Ateliers - Formation continue Thu, 23 Jan 2020 15:51:24 +0000 Thu, 23 Jan 2020 15:51:24 +0000 TYPO3 EXT:news news-29843 Tue, 21 Jan 2020 08:55:12 +0000 Petit déjeuner d'information pour le programme HOPE https://formation-continue.ensci.com/actus/une-actu/news/detail/News/29843/ "Innover en entreprise c'est impossible?" Une keynote sur la force du design pour faire face à l'incertitude et à la disruption aura lieu en préambule. L'École Polytechnique Executive Education et l'ENSCI Les Ateliers

Dans le cadre du lancement de la seconde promotion de leur formation jointe "HOPE"

ont le plaisir de vous inviter à un petit déjeuner sur la thématique:

"Innover en entreprise c'est impossible?"

Une keynote sur la force du design pour faire face à l'incertitude et à la disruption aura lieu en préambule.

 

Intervenants:

M. Fabien Gélédan de l'Ecole Polytechnique

Jean-Patrick Péché, designer et spécialiste du design-thinking

 

Date: 22/01/2020 à 8h30

Lieu: l'ENSCI Les Ateliers, salle RICHARD LENOIR, 4e étage
48 rue Saint-Sabin 75011 Paris

 

inscription aupres de karima.rimbourg(at)polytechnique.edu

programme invitation

]]>
news-29745 Tue, 14 Jan 2020 09:47:58 +0000 Soutenances des élèves du mastère spécialisé Innovation By Design https://formation-continue.ensci.com/actus/une-actu/news/detail/News/29745/ Du 3 au 6 février 2020, les soutenances se dérouleront à l'ENSCI-Les Ateliers en Vienot2  

 

 

 

télécharger le programme

Innovation publique, objets partagés, forme , norme, contribution, deuil, humanisation de la technique, intelligence collective, legal design, éco-conception...19 sujets et réflexions sur le monde économique et sociétal contemporain et des pistes de réponses "by design".

Chaque soutenance dure une heure, le public peut accéder à tout ou partie des soutenances.

PROGRAMME

Lundi 3 février

 

10H
Léna Spinazzé, directeur de mémoire Olivier Desportes
« L’esthétique du design au-delà de l’objet »
De nombreuses pratiques contemporaines du design ne concernent plus des objets matériels mais immatériels, comme les services, les processus et les stratégies. Les capacités  transversales et synthétiques du design y sont utilisées notamment pour placer les
utilisateurs et les usages au centre et pour pratiquer une démarche itérative de test and learn, avec des résultats prouvés. Néanmoins, la dimension esthétique du design s’y retrouve parfois plus difficilement.
Ce mémoire est une recherche des moyens permettant de renforcer cette dimension esthétique dans les pratiques du design « au-delà de l’objet ». Il explore en particulier les «formes » que peut prendre l’esthétique dans un objet immatériel, s’interroge sur ce que ces  formes incarnent, c’est-à-dire où les chercher, et propose une approche pour marier démarche centrée utilisateurs et démarche esthétique.

11H
Marie Potel
, directeur de mémoire Olivier Desportes
« La forme de la norme peut-elle lui redonner sa fonction ? »
Le droit souffre aujourd’hui, peut-être plus que jamais, d’ineffectivité : le consentement à l’aveugle règne en maitre sur le net – la case « j’accepte » aurait pu être rebaptisée depuis longtemps « moi, je m’en fiche ! », les programmes de compliance restent souvent lettre morte, le fossé se creuse entre droit et citoyens. A l’heure où le legal design, ou design du droit, est devenu un « buzzword » dans le petit monde de l’innovation juridique, cette thèse professionnelle explore la capacité du design à redonner au droit son effectivité.

12H
Marie Rochette
,directeur de mémoire Olivier Desportes
"Eco-conception injonction à la croissance: une utopie schizophrène?"
Depuis quelques années maintenant, l’éco-conception tente de se faire une place dans le
monde de la conception.Au travers d’une pièce de théâtre, ce mémoire interroge les différentes pratiques de cette discipline. On y découvre petit à petit un univers aux multiples visages, tout aussi complexe
que stratégique. On y entrevoit aussi les paradoxes, voire les impasses, de l’éco-conception
face à notre société construite sur la consommation de masse.
Dans ce contexte-là, comment rendre toutes ses lettres de noblesse à l’éco-conception ? Et
comment le designer peut être un atout majeur dans cette recherche ?

14H
Marie-Laure Even
, directrice de mémoire Sophie Coiffier
« L’amateur contribue-t-il à pousser l’animation? »
Faire avec la complexité du monde et l’incertitude quotidienne rend difficile la projection ; dans le présent d’abord, parce qu’il est trop plein de tout (d’offres et de sollicitations) et dans le futur ensuite, parce que même proche, il est flou... Dans pareil contexte, innover, c’est-à-dire introduire quelque chose de nouveau à l’existant paraît une gageure ; à moins qu’on accepte de laisser place à une forme de tâtonnement, à moins que l’on fasse en sorte de rendre l’environnement capable de compenser la prise de risque individuelle.”
En cheminant sur le sujet, je me suis arrêtée sur la figure de l’amateur avec l’intuition qu’il dispose de certaines aptitudes au
tâtonnement. L’amateur, animé par l’amour de ce qu’il fait, est-il plus prompt que d’autres à explorer, à apprendre et à s’engager sur la voie de nouvelles découvertes ? Le cas échéant, que gagne-t-on à courir le risque de faire une place aux amateurs dans un processus créatif ?

15H
Andy Bruneteau
, directeur de mémoire Roland Cahen
« Agoraphone : Humanisation du numérique par la parole échangée »
Dans ce mémoire, l’intermédiation des technologies numériques dans les relations humaines me conduit à poser cette question « La présence de paroles humaines enregistrées dans les interfaces numériques peut-elle favoriser des interactionshumaines plus empathiques ? », point de départ de la réflexion.
La parole humaine au centre de ce travail, nous permet d’explorer ses spécificités dans la communication, d’étudier ses liens historiques avec la technologie et par un processus créatif de donner naissance à Agoraphone : un lieu virtuel pour se retrouver et échanger vocalement à l'aide d’enregistrements audio
.

16H
Sebastian Orellano
, directeur de mémoire Stéphane Gauthier
« L’articulation entre le savoir-faire et la créativité »
Non communicable

 

Mardi 4 février

 


10H
Eric Gaudin
, directrice de mémoire Laure Garreau
« Electronique imprimée, guide de voyage à l’attention des ETI et PME »
L’électronique imprimée est une poussée technologique qui offre de belles perspectives. Des structures modestes comme les ETI et PME peuvent-elles s’emparer du sujet ? Et si oui pour proposer quels produits et services ? Comment peuvent-elles initier l’exploration dans ce domaine ? Est-ce que le design peut les aider dans cette démarche ? Voilà quelques questions que ce mémoire propose d’aborder.

11H
Myriam Ougadfel,
directeur de mémoire Mathias Béjean
Design et émotions - Le design peut-il aider à apprendre des compétences émotionnelles ?
Des recherches récentes (1990) ont introduit le concept d’intelligence émotionnelle.
L’intelligence émotionnelle est « la capacité de reconnaître, comprendre et maîtriser ses propres émotions et à composer avec les émotions des autres personnes. L’intelligence émotionnelle auraient des effets positifs sur les plans relationnel, professionnel, et sur la
santé ». Si les compétences émotionnelles sont fondamentales, sont-elles alors enseignées ? Peut-on les enseigner ? Que pourrait-être un enseignement des compétences émotionnelles ? Au contraire, es-ce un savoir évident, qui va de soi ? Un savoir muet n’ayant pas besoin
d’être verbalement expliqué ou ne pouvant pas l’être ?

12H
Stéphanie Cuny,
  directeur de mémoire Mathias Béjean
« Récit prospectif en intelligence collective »
Créer les conditions pour faire émerger l’intelligence collective : fiction ou réalité ? C’est une notion qui apparaît de plus en plus, et qui prend son intérêt notamment grâce au réseau internet, qui permet un partage accru des connaissances et des données mais aussi dans des nouvelles façons de travailler. Après une analyse du concept, et une enquête sur les pratiques collaboratives permettant de faire émerger de l’intelligence collective, une proposition d’atelier pour faire des récits prospectifs sur la mobilité sera faite.


14H
Jerome Gratien
, directrice de mémoire Nadia Arab
« Mots pour maux. Exploration de  pratiques de co-conception pour le renouvellement urbain »
Cette recherche exploratoire a comme objet l’activité de co-conception en renouvellement urbain, ici entendu comme un mode opératoire de transformation de la ville «habitée». Elle analyse et croise au travers de récits de projets, les pratiques, les postures de concepteurs urbains
conventionnels et de designers

 

15H
Ludivine Denis
, directrice de mémoire Sophie Coiffier
« Quelle(s) organisation(s) et quelles innovations pour les métiers d’art aujourd’hui »
« Faire avec ses mains » m’a ouvert sur un autre monde, celui où la matière remet l’humain à sa place, impose la modestie, la patience, la persévérance et parallèlement lui donne le sentiment de faire quelque chose de bien. Se reconvertir dans les métiers d’art est aujourd’ hui un phénomène courant, surtout chez les cadres supérieurs quinquagénaires et les jeunes diplômés. Une nouvelle façon d’entreprendre sa vie professionnelle et de développer son activité sur de nouvelles bases apparaît. L’expérience vécue, la reconnexion à soi et à autrui dans une relation plus directe et souvent plus humaine avec le client final prime sur « l’objectif business ». Mais, peut-on réellement vivre aujourd’hui en France d’un métier artisanal ? Si oui, sous quelles conditions ? A quel prix ? Quels sont les modèles organisationnels qui marchent ? Comment penser l’organisation de son travail pour qu’il soit économiquement viable ? Comment penser et designer le modèle de l’artisanat du futur ? Un
modèle individuel ou collaboratif ?

16H
Edouard Luro,
directeur de mémoire Mathias Béjean
« L’hybridation du design: Etude sur la co-conception par des chercheurs notamment dans l’agroécologie
et les enseignements possibles pour l’innovation des entreprises »

Etude sur les outils et méthodes en conception innovante du Centre de Ressources IDEAS INRA, et quelques autres cas (diagnostic design Bpifrance ; Y Spot CEA Tech Grenoble), pour savoir si le design s’articule avec des briques beaucoup plus traditionnelles en gestion notamment. L’hybridation serait un élément permettant d’accroître les chances de réussite des projets d’innovation.

 

Mercredi 5 février

 

10H
Alexis Flot, directrice de mémoire Apolline Le Gall
«  Le design fiction et l’adaptation au changement climatique »
Les politiques d’adaptation visant à faire face aux impacts du changement climatique sont actuellement peu pensées par nos sociétés, et en particulier par les acteurs économiques. En s’inscrivant dans le cadre d’un plan gouvernemental de sensibilisation des filières économiques à l’adaptation au changement climatique, ce mémoire explore les potentiels du design fiction pour sensibiliser les acteurs économiques à l’adaptation au changement climatique. Trois hypothèses sont formulées : le design fiction permet de communiquer de manière efficace les données abstraites du changement climatique à l’échelle du quotidien d’une organisation ; le design fiction permet de révéler les vulnérabilités d’une organisation face au changement climatique ; le design fiction permet de cristalliser le passage à l’action pour adapter une organisation. Un outil expérimental mobilisant le design fiction pour sensibiliser des collaborateurs d’une organisation à l’adaptation, proposé dans le cadre du projet, interroge et enrichit une partie de ces hypothèses.


11H
Michelle Taing
, directrice de mémoire Sophie Coiffier
« Peut-on structurer et organiser l’imprévu ? L’exemple de la conception vernaculaire et ouverte. »
L’objet de cette recherche est d’explorer les valeurs ajoutées d’une conception ouverte et vernaculaire : comment accueillir de l’imprévu dans les projets collectifs appliqués à l’architecture et design? Peut-on structurer et organiser l’imprévu? Quels sont les apports et les limites de cette conception?

12H
 Marion Eichner,
directrice de mémoire Sophie Coiffier
« Matériauthèques. Entre tangible et virtuel comment les matériauthèques contribuent-elles à donner forme à nos projets. »
Le point de départ de ce mémoire est une quête personnelle, visant à mieux relier ma tête et mes mains. Les mains actives des ateliers dans lesquels j’ai grandi et la tête pensante mobilisée dans ma profession d’aujourd’hui : accompagner des personnes dans la construction de leurs projets professionnels. Parce qu’en attendant de faire mieux, j’ai accumulé chez moi une collection de tissus et d’images inspirantes, je me suis intéressée aux matériauthèques. Ce mémoire propose un chemin de découvertes et de réflexions qui questionne comment, entre
tangible et virtuel, les matériauthèques aident à donner forme à nos projets.

14H
Martin Labrousse
, directrice de mémoire Sophie Coiffier
« Deuil et design, quand le deuil devient intime ou solitaire, quelles réponses du design pour accompagner cette épreuve? »
Depuis le début du XXème siècle, le deuil est passé dans le domaine de la sphère privé et de l’intime. Dans ce contexte, comment les gens vivent leur deuil aujourd’hui ? Comment ces pratiques ont-elles évoluées et quelles réponses du designer pour accompagner cette épreuve ? Voici les questions qui sont approfondies dans ce mémoire.

15H
Audrey Belliot , directrice de mémoire Marie Coirié
« Comment faciliter la cohabitation dans les espaces publics ? »
Les espaces publics sont-ils vraiment ouverts à tous ? Un espace habitable par les uns peut-il rester habitable par les autres ? Je propose d’utiliser la notion de “co-habitation” et d’interroger les interactions entre usagers dans l’espace public. Je me demande alors :
Comment faciliter la cohabitation dans les espaces publics ? A partir d’un travail d’immersion, l’objet de ce mémoire est de comprendre ce qui se joue ou ce qui peut se jouer de plus qu’une simple “co-occupation” de l’espace. Derrière “cohabiter”,
j’entends “habiter collectivement”, de l’indifférence au partage en passant par des tensions et des compromis.

16H
Macarena Ballcells
, directeur de mémoire Mathias Béjean
« La copie comme outil de création »
Réfléchir sur la copie en tant qu'outil de création, l’éloigner de sa connotation
négative historique et évaluer différentes méthodes pour apprendre à l'utiliser.

 

jeudi 6 février

 

10H Solène Giuliano, directeur de mémoire Stéphane Gauthier
« De la possession à l’usage : la conception des objets du partage »
Face à la croissance des services de mobilité partagée, les consommateurs deviennent au fur et à mesure des usagers. Dans ce contexte de modification de notre rapport aux biens, est-il possible de penser, concevoir, fabriquer des objets pour le partage ? Ces objets ont-ils des caractéristiques différentes des autres objets ? L’objet de ce mémoire est d’explorer comment le partage influence la
conception des objets.

inscriptions obligatoires du public pour accès à l'école sur le formulaire: inscriptions évènements

 

le mastère spécialisé Innovation by design

 

]]>
news-29736 Mon, 13 Jan 2020 09:37:02 +0000 Bio-inspiration, vers un changement de paradigme pour le design et la conception https://formation-continue.ensci.com/actus/une-actu/news/detail/News/29736/ Vendredi 10 janvier a eu lieu la conférence inaugurale du nouveau Master of science Nature-Inspired Design. La communauté scientifique et entrepreneuriale était présente et enthousiaste pour rencontrer la première promotion et échanger avec Carole Collet sur les questions de biodesign, biologie de synthèse, et la nécessité de changer nos habitudes de conception et de consommation.

La soirée a débuté avec les interventions du Ceebios et de l'Institut des Futurs souhaitables, partenaires académqies et scientifiques du projet. Kalina Raskin, directrice du CEEBIOS et Tarik Checkchak, directeur de l'IFS et conceiller scientifique du Master of science NID, ont souligné l'importance et la pertinence de cette nouvelle formation qui réunit des professionnels de tous secteurs, pour les former à des modes de conceptions plus naturels et plus amicaux envers la faune, la flore et la santé humaine, dans un contexte qui favorisera l'esprit critique et le respect d'une certaine éthique vis-àvis du vivant.

Annabelle Aish, chef de projet de Bioinspire Museum, du MNHN, a présenté les projets du musée en termes de biomimétisme, son engagement et les liens construits et continués avec l'ENSCI-Les ateliers, notamment sur Nature-Inspired Design: la formation des 15 élèves du nouveau diplôme feront leur immersion dans le monde de la science et du design à la station scientifique marine de Concarneau, grâce au mécénat du MNHN et à l'enthousiasme des équipes de Nadia Améziane que nous remercions.

Carole Collet a fait un brillant exposé, reliant l'activité du design, l'industrie et la bioinspiration. Partant de son experience personnelle sur le textile, elle a posé les bases et les faits de ce qui rend l'action du designer solidaire de modus operandi industriels qui ne sont plus soutenables dans le contexte actuel. Puis a brossé un panorama de divers chemin de recherche et de développement dans les rapports entre biologie et design, entre les êtres humains et le monde nautrel et le monde du vivant.

Ces interventions seront diffusées ultérieurement sur le site.

De nombreux partenaires industriels étaient présents, comme RTE, qui soutient le programme et forme un premier salarié sur le programme, après avoir formé ses équipes sur le progrmme d'initiation de l'IFS ou L'Oréal, que nous remercions pour son aide pour la création du laboratoire de biologie qui est créé au sein de l'école pour accompagner le développement du biomimétisme tant au sein du programme NID que sur les programmes de formation initiale de l'école Createut industriel et Design Textile.

La soirée fut l'occasion pour tous d'affirmer son engagement envers une innovation qui puisse changer les modes de conception, qu'il s'agisse de produit, de service ou bien d'organisation.


Anne Nouguier, directrice interim de l'ENSCI-Les Ateliers, a notamment annoncé la création de la chaire en biomimétisme. Renseignements auprès de Khalila Hassouna, mecenat(at)ensci.com

 

 

]]>
news-29469 Thu, 19 Dec 2019 14:36:00 +0000 CONFÉRENCE INAUGURALE "BIODESIGN TOWARDS A RADICAL REBOOT OF DESIGN?" LE 10 JANVIER À L’ENSCI https://formation-continue.ensci.com/actus/une-actu/news/detail/News/29469/ À l’occasion de la 1ère rentrée des élèves inscrits au Master of Science, Nature Inspired Design® (NID), proposé par la Formation Continue de l’ENSCI, la conférence inaugurale aura lieu le 10 janvier (sur invitation). Au programme, une présentation des partenaires de ce post-diplôme — le Ceebios, l’Institut des Futurs souhaitables, le Museum d’Histoire Naturelle —, suivie d’une conférence de Carole Collet, professeure en design pour des futures souhaitables à Central Saint Martins. Ce discours d’ouverture présentera et encadrera les principes de biomimétisme et de biodesign dans le contexte de notre urgence climatique et de l’effondrement de la biodiversité. Des techniques botaniques et de la permaculture à la biologie synthétique, les biodesigners explorent les outils et les technologies dérivés des sciences biologiques pour créer un nouveau paysage de propositions durables. Cette conférence examinera à la fois les méthodes et les résultats de ce domaine en pleine expansion. Qu’advient-il du processus de conception lorsque l’on travaille avec des matériaux vivants ? Si nous pouvons transformer une levure en une usine vivante, de quel langage les concepteurs auront-ils besoin pour apprendre ? Comment le biomimétisme peut-il mener à de nouveaux procédés de fabrication durables ? Et quelles sont les implications éthiques de la biofabrication ? Dans le contexte de notre crise écologique, nous devons réévaluer comment nous concevons, expérimentons et consommons notre matérialité quotidienne. La biodesign peut-elle offrir le redémarrage radical dont nous avons besoin pour passer à une culture régénératrice ?

 

Pour les personnes extérieures à l'école, cette conférence est accessible uniquement sur inscription, dans la mesure des places disponibles, auprès de mecenat(at)ensci.fr

le programme en pdf
le master of science Nature-Inspired Design

 

la conférencière: Carole Collet

 

BIO
Carole Collet est professeure de design pour un avenir durable au Central Saint Martins, University of the Arts London, où elle occupe actuellement deux postes clés. En tant que Directrice de l'Innovation Durable de CSM-LVMH, elle a créé Maison/0, un incubateur d'innovation durable, en partenariat avec le groupe de luxe LVMH. Elle est également directrice du Design & Living Systems Lab, un laboratoire de recherche qui explore l'interface des sciences biologiques et du design pour proposer de nouveaux modèles durables de biofabrication. En tant qu'éducatrice, elle a été la pionnière de l'intégration de la durabilité dans le programme d'études de l'UAL Central Saint Martins en créant le Master of Textile Futures en 2001 (maintenant MA Material Futures), et le premier MA Biodesign au monde (fondé en 2018). La recherche en biodesign comme moteur de la durabilité : Dans ses recherches, Collet s'interroge sur le rôle du concepteur lorsqu'il travaille avec des systèmes biologiques. Elle a également mis en place un cadre original pour la biodesign durable, qui a été publié pour la première fois lors de la première édition de " Alive, New Design Frontiers " avec la Fondation EDF en 2013.  Le travail de Carole a fait l'objet d'expositions internationales telles que le V&A et le Centre Pompidou. Elle participe régulièrement à des conférences sur la biodesign, la biomimétique, la conception durable et régénérative et les biotextiles.

Extraits de ses travaux

 

 

]]>
news-29503 Wed, 18 Dec 2019 08:30:24 +0000 Design et Physique Quantique https://formation-continue.ensci.com/actus/une-actu/news/detail/News/29503/ Quand le design explique la science... "Comment le design peut-il expliquer la science ? Tentons l’expérience : réunissons une douzaine d’étudiants d’une école de design, encadrés par des designers. Ajoutons un physicien qui leur propose une longue liste de sujets scientifiques. Ils peuvent choisir le sujet qu’ils veulent, le traiter comme ils le veulent. Seule contrainte : vulgariser, c’est à dire aider le grand public à comprendre la science en jeu. « Design Explains Science » propose douze façons de vulgariser la science à travers le regard de designers. À vous de les découvrir."

Le projet Design-explains-science est le fruit d’un partenariat entre l’ENSCI-Les Ateliers et des physiciens de l’Université Paris Sud et du CNRS. Il a bénéficié du soutien de l’ANR DESCITECH.

 

Le design
Atelier Design et Recherches : François Azambourg, Elena Tossi-Brandi, Véronica Rodriguez
Chercheuse associée : Anne-Lyse Renon
Enseignants associés : Roland Cahen, Veronique Huyghes, Mariette Auvray, Soufiane Adel, Matthieu Barani, Denis Laville, Xavier Vairai, Marc Finot

 

Les étudiants
Morgan Alby, Amira Louadah, Paul Capdenat-Christy, Hazem Mahmoud, Audrey Pety, Oscar Clermont, Simon Meienberg, Silvio Rebholz, Eleonore Sense, Ulysse Van Duinen, Bertille Sionneau, Andréane Valot

 

La physique
Université Paris-Sud/CNRS : Julien Bobroff

 

]]>
news-29462 Fri, 13 Dec 2019 15:32:48 +0000 Des nouvelles de la recherche -Ma thèse en design #1 https://formation-continue.ensci.com/actus/une-actu/news/detail/News/29462/ Rencontre organisée le lundi 16 décembre 2019 de 17h à 19h30 à l'ENSCI-Les Ateliers, en salle Vienot 2 Programme :

17h : Présentation du Centre de recherche en design (ENSCI Les Ateliers / ENS Paris Saclay),
par Anne Lefebvre directrice et Armand Behar directeur adjoint :

Quel doctorat mener au sein du Centre ? Quelles débouchés professionnels en attendre ?

17h15 : Des designers en thèse

Thèse en cours :

Emmanuelle Becquemin,

HdR : Christophe Viart (Université Paris 1 – La Sorbonne) / Co-encadrement par Armand Behar (Centre de recherche en design ENSCI-Les Ateliers / ENS Paris Saclay),

Estelle Chaillat,

HdR : Annie Gentès (Telecom Paris 3i) / Co-encadrement par Uriel Hazan (ENS) et Anne Lefebvre (Centre de recherche en design ENSCI-Les Ateliers / ENS Paris-Saclay),

Marina Khémis,

HdR : Analisa Viati (LéaV – ENSAV) / Co-encadrement : co-encadrement par Nathalie Simonnot (LéaV) et Anne Lefebvre (Centrede recherche en design ENSCI-Les Ateliers / ENS Paris-Saclay),

Claire Richard,

HdR : Nicolas Misdariis (IRCAM - Institut de recherche et coordination acoustique/musique) / Co-encadrement : Roland Cahen (Centre de recherche en design ENSCI-Les Ateliers - ENS Paris Saclay),

Marion Voillot,

HdR : Joël Chevrier (CRI - centre de Recherche Interdisciplinaire, Université Paris 5) /Co-encadrement par Guillian Graves (Centre de recherche en design ENSCI-Les Ateliers / ENS Paris-Saclay)

 

Thèse soutenue :

Elena Tosi Brandi,

HdR : Roberto Cassati (EHESS) / Co-encadrement par François Azambourg(ENSCI-Les Ateliers)

 

18h30 : La recherche par la pratique, une discussion avec les designers-chercheurs:

 James Auger, Roland Cahen, Olivier Hirt, Elena Tosi Brandi.

 

19h : Information sur les procédures à suivre pour s’inscrire en doctorat au sein du Centre :

comment ça marche ? Présentation des démarches pour entrer

en thèse : les différents modes de financement existant, les personnes à contacter et délais

à respecter.

 

Publics extérieurs à l'école: inscriptions auprès d'Armand Béhar

programme en pdf

]]>
news-29461 Fri, 13 Dec 2019 10:54:39 +0000 Sab Lab, les éléves du mastère spécialisé Création et Technologie Contemporaine à l'UNESCO https://formation-continue.ensci.com/actus/une-actu/news/detail/News/29461/ Les élèves du MS Création et Technologie Contemporaine présentent les résultats de leur projet SabLab à l'UNESCO, pendant le Global Future Litteracy Design Forum qui se tiendra lundi 16 décembre Les 7 élèves du MS Création et Technologie Contemporaine ont travaillé en mode projet/recherche sous la direction de Romuald Vigier sur la question de la disparition du sable et des enjeux écologiques qui lui sont liés .

Le groupe restituera ses travaux publiquement le 16 décembre à l'UNESCO à 14H30 lors de l'évènement Global Futures litteracy

Maison de l'UNESCO / UNESCO House

125, avenue de Suffren - Paris 7e

 

Plusieurs démarches et réflexions seront présentées relatant  des experiences aux multiples facettes qui inviteront le public à réfléchir sur les ienjuex sociétaux qui se dégagent de notre besoin de sable comme ressource essentielle dans notre civilisation
 

2 heures d'intervention, Ground Floor, Hall Segur

INSCRIPTIONS  

le lab est mentionné dans l'inscription sous l'intitulé:

SENS - SabLab (14:30-16:30) / SENSES - SabLab (14.30-16.30)

Global Futures litteracy design forum presentation

Le programme du forum en téléchargement

 

 

Défendant son rôle de laboratoire mondial d'idées, l'UNESCO accueillera le 16 décembre 2019 le premier Forum mondial sur la conception de l'alphabétisation au futur au Siège de l'UNESCO à Paris (Salle III, IV et VII). Le Forum réunira le grand public et les principaux futurs Praticiens de l'alphabétisation, concepteurs, animateurs, enseignants et chercheurs.

Le Forum a deux objectifs principaux. L'une consiste à préparer le terrain pour un sommet ministériel de l'UNESCO sur l'alphabétisation des futurs à la fin de 2020 en présentant et en affinant une gamme de techniques déjà éprouvées pour intégrer l'alphabétisation des futurs dans les activités gouvernementales. La deuxième consiste à renforcer la sensibilisation et le réseautage liés au développement et à la diffusion de Futures Literacy.

Les participants au Forum seront invités à s'engager dans un apprentissage par la pratique actif. . Les laboratoires qui seront conçus et gérés par des experts de haut niveau du Global Futures Literacy Network utiliseront des méthodes d'intelligence collective pour explorer la nature et la pratique de Futures Literacy en tant que capacité. Préparez-vous à travailler et à jouer. Le Forum se terminera par une célébration en théâtre vivant de la capacité de l’humanité à imaginer l’avenir.

L'événement aura lieu au Siège de l'UNESCO à Paris, le 16 décembre 2019.

Futures Literacy (FL) est une capacité: la capacité d'utiliser le futur pour différentes raisons, en utilisant différentes méthodes, dans différents contextes.

Le Forum sur la conception de l’alphabétisation dans le futur et le Sommet ministériel sur l’alphabétisation dans l’avenir se fondent sur le succès de l’UNESCO à mettre en place un réseau mondial d’alphabétisation pour l’avenir. Ce réseau est composé de 11 chaires UNESCO et d'un large éventail de communautés de pratique qui font activement progresser l'alphabétisation des futurs dans le monde.

Pourquoi «Global Futures Literacy Design Forum»? Le terme «conception» est dans le titre parce que le Forum se concentre sur la présentation et le perfectionnement d'un ensemble d'outils pratiques pour les gouvernements, les entreprises et les communautés intéressés à intégrer l'alphabétisation des futurs dans ce qu'ils font.

Afin d'atteindre l'objectif de partager et d'affiner les conceptions de ces outils, l'UNESCO invite des praticiens experts à organiser des expériences spéciales de type laboratoire. Des membres éminents du Global Futures Literacy Network travaillent ensemble pour co-créer ces laboratoires qui présenteront et affineront une gamme d'outils différents pour explorer et construire Futures Literacy. Au Forum, les participants pourront expérimenter et tester différentes approches pour intégrer l'alphabétisation des futurs dans le travail de nombreuses communautés, en mettant l'accent sur le secteur public.

Les laboratoires utilisent tous une gamme de techniques spécifiques d'intelligence collective, avec des durées et des résultats différents, qui invitent les gens à s'engager dans l'apprentissage par la pratique. Ou, ce qu'on appelle souvent la conception orientée utilisateur. Dans le cadre de l'événement, ils couvriront un certain nombre de thèmes critiques: la gouvernance; Éthique; Évaluation et appréciation; Identité et culture; Récit et discours.

Le Forum est conçu comme un voyage d'apprentissage, et non comme un événement de type diffusion passive un-à-plusieurs. Les activités expérientielles, performatives, esthétiques et créatives visent à inviter les participants à rencontrer leurs propres raisons et méthodes pour imaginer l'avenir.

Les sessions organisées seront l'occasion de déployer l'intelligence collective et l'apprentissage par la pratique à partir d'un large éventail de perspectives différentes. Vers la fin, les différents volets commenceront à être réunis: d'abord dans une session plénière où les membres de l'UNESCO et des communautés d'alphabétisation futures partageront leurs perceptions; puis dans une célébration de la capacité de l'humanité à imaginer l'avenir - une célébration de théâtre vivant qui exprime la richesse d'être vivant dans un univers émergent complexe.

]]>
news-29354 Fri, 06 Dec 2019 12:19:36 +0000 Design et pensée du care, pour un design des micro luttes et des singularités... https://formation-continue.ensci.com/actus/une-actu/news/detail/News/29354/ Mercredi 11 décembre nous recevrons  Jehanne Dautrey, philosophe, Patrick Beaucé, enseignant en design  qui enseignent à l'ENSAD de Nancy et deux designers (a)ensciens :

- Marie Coirié pour ses projets en milieu hospitalier

- Pierre Garner pour les objets connectés d'Elium studio dans le domaine de la santé.

Ils viendront échanger à propos de leur livre Design et pensée du care, pour un design des micro luttes et des singularités...

 

Vous êtes tous les bienvenus

pour s'inscrire documentation(at)ensci.com

]]>
news-29221 Thu, 14 Nov 2019 08:33:29 +0000 « Enseigner l’innovation : il n’y a pas que le design thinking ! » https://formation-continue.ensci.com/actus/une-actu/news/detail/News/29221/ Voici un extrait d'un article de recherche d'Apolline Le Gal, Valérie Chanal et Olivier Irrmann, publié dans The Conversation. Nous remercions Apolline Le Gal et ses collègues pour cet extrait de son article.

 

« Enseigner l’innovation: il n’y a pas que le design thinking ! »

par Apolline Le Gall (Où sont les Dragons  ),
Valérie Chanal (Université Grenoble Alpes ),
Olivier Irrmann (Yncréa  )

[EXTRAIT]
[...] Alors que le design thinking s’impose comme un outil pour développer la créativité, se diffusant dans de nombreux parcours de l’enseignement supérieur, des professionnels du design pointent le côté simpliste de la méthode, voire la supercherie d’un design sans designers.

En partageant plusieurs années d’expérimentations pédagogiques à l’Université Grenoble Alpes , à l’ENSCI-Les Ateliers, et à Yncréa Hauts-de-France,  nous proposons de faire le point sur la variété des pratiques de design et de voir comment elles peuvent ouvrir le champ des formations à l’innovation.

[...]

Dans son acception la plus courante, en réalité, le design thinking est essentiellement une version simplifiée d’une petite partie du design. Mais les pratiques de design sont bien plus vastes. Pour en saisir toute la richesse, revenons sur deux axes structurants des activités de design dont nous avons déjà parlé : formuler et formaliser.

Pour formuler un problème, on peut réaliser comme en design thinking des enquêtes et des observations de terrain (c’est l’approche « terrain ») mais on peut aussi proposer une vision ou un sens renouvelé, partant d’une intention d’action dans le monde, de valeurs, voire d’une posture politique (c’est l’approche « intention »).

Pour formaliser une solution, donc incarner dans une forme sensible les solutions et les dispositifs imaginés, on peut le faire comme en design thinking avec une solution réalisable à court terme (l’approche « expérience utilisateur »), mais aussi en formalisant les dimensions d’une situation complexe pour la comprendre et raisonner (c’est l’approche « systèmes »).

Se dessinent ainsi trois autres situations types :

Lisez l'article complet sur The Conversation

]]>
news-29209 Tue, 12 Nov 2019 16:08:12 +0000 Exposition des travaux des mastères spécialisés Creation et technologie contemporaine https://formation-continue.ensci.com/actus/une-actu/news/detail/News/29209/ Jusqu'au 19 novembre, exposition des projets de soutenance des diplômes des Mastères spécialisés CTC Lieu : salle Vienot2

Jusqu'au 19 novembre, les diplômés du MS CTC exposent leurs travaux: ecologie, pedagogie, lien social en sont les maîtres mots

Catalogue de l'exposition, projets et contacts: ici

Quelques photos de l'expo, le soir de la présentation

 

 

]]>