Programme des soutenances publiques du Mastère Spécialisé Innovation by design

Du 1er au 4 février 2022 se tiendront, sur site et diffusion en vidéoconférence, les soutenances de diplômes des élèves du Mastère Spécialisé Innovation by Design - Promo 2020-2021

 

Voici ci-après le programme prévisionnel.

 

Pour assister aux soutenances en direct, 2 liens :

www.facebook.com/ENSCILesAteliers

www.youtube.com/channel/UCM48XqcHGAYCyezUgzd8KKQ

 

Possibilité d'assister aux soutenances sur place, merci de signaler votre intérêt.

Renseignements auprès de anthony.pierlot[at]ensci.com

groupe des samouraï.e.s en octobre 2020

 

Programme des soutenances du  Mastère Spécialisé Innovation By Design, en salle Perriand à l'ENSCI, du 1er au 4 février

de la promo des Samouraï.e.s

 

Mardi 1er Février 2022



Jury: Céline MARCELAUD, présidente- Hubert TASSIN DE MONTAIGU- Stéphane GAUTHIER


9H30-10H30
Raphaële ALLELY
Sous la direction de Sophie COIFFIER
"Renaturer les métropoles"
La réintroduction de la nature en contexte de densité urbaine devient un critère du développement durable des villes. Le projet de la ville dense et de proximité des services ne peut dès lors plus être opposé à la nature. C’est aujourd’hui le sujet de nombreuses recherches, débats et arbitrages politiques mais aussi de projets innovants et d’une réelle évolution pour tous les acteurs de la fabrique urbaine. Ce mémoire propose d’étudier quel pourrait être le nouveau type de modèle urbain associé à la réintroduction de la nature pour accompagner les usagers au “mieux vivre”, en zone dense et dans un contexte de réchauffement climatique.


11H-12H
Jeanne SAUZEAT
Sous la direction de Sophie COIFFIER
« Et si l’intuition rencontrait l’innovation ? En quoi l’intuition est-elle bénéfique dans les projets d’innovation industrielle ? »
L’intuition est cette petite voix intérieure que nous avons tous suivi au moins une fois dans notre vie. Irrationnelle et inconsciente, elle nous tombe dessus, sans que nous puissions réellement la contrôler. Nourrie par l’environnement extérieur, elle peut cependant être davantage écoutée et développée, pour en utiliser ses bénéfices. Dans le cadre de l’innovation industrielle, la connaissance des besoins des usagers, la collaboration des équipes et la créativité sont essentiels. L’intuition a-t-elle un rôle à jouer dans ces projets ?


14H-15H
Joséphine GAUTIÉ

Sous la direction de Sophie COIFFIER
« Place et rôle des imaginaires dans l’innovation »
Ce mémoire répond à une quête personnelle à la suite du Mastère Spécialisé  Innovation By Design de l’ENSCI et en tant que consultante chez Possible Future, un studio d’innovation durable : comment accompagner au mieux les organisations dans leurs pratiques d’innovation afin de soutenir un futur désirable ?


15H30-16H30
Veronique FRUGIER

Sous la direction de Sophie COIFFIER
« Le pouvoir de la parole : Quand dire c'est co-construire »
L’Homme est un être de langage. Autrement dit l’usage de la parole est la faculté qui le distingue de tout autre être vivant. La parole permet d’exprimer des pensées, des sentiments et des aspirations bien plus précisément que le simple langage non verbal.
Dans le monde du travail le dialogue et la parole agissent positivement sur la performance des organisations et sur le bien-être des salariés. L’objectif de cette étude est de voir à partir de quelles méthodes empruntées au design, il est possible d’instaurer des formes de dialogues et d’échanges au sein des organisations professionnelles du secteur de la santé.


17H-18H
Jessica FRIQUE

Sous la direction de Sophie COIFFIER
« Le flow »
La crise COVID a profondément bouleversé notre rapport au temps et à l’espace, dans nos vies et notre travail. Mais il semblerait aussi, qu’elle a été l’occasion de se re connecter avec des activités
révélatrices de notre potentiel sources de plaisir, sources de flow. Et si le plaisir procuré par le flow pouvait re questionner notre rapport au travail ?

 

 

Mercredi 2 Février 2022



Jury: Giuseppe ATTOMA, président- Blandine BRECHIGNAC- Stéphane GAUTHIER

9h30-10H30
Audrey LECLERCQ

Sous la direction de Stephane GAUTHIER
« Comment changer d'échelle une expérimentation sociale, exemple du projet Roubaix ZD »
À l’heure où les transformations sociétales doivent s’accélérer pour faire face aux enjeux environnementaux, la majorité des projets d’innovations sociétales peine à changer d’échelle pour avoir un impact réellement transformateur. Le sujet explore les théories existantes et propose une version adaptée aux expérimentations sociales.


11H-12H
Lisa MAÏOFISS

Sous la direction d’ Astrid HAUTON
« Faire lien : la collaboration dans les métiers d’art, la place du design et des territoires »
Lorsque l’on évoque les métiers d’art, l’imaginaire commun voit souvent l’artisan seul dans son atelier, entouré de ses outils, travaillant avec ses mains … le luxe, la tradition.
Ce mémoire vise à étudier la place de la collaboration au sein de cet univers, à creuser ses évolutions et ses nouvelles facettes. Quelle place pour « Faire (le) lien » ? Comment collaborer ?  Entre artisans ? Entre artisans et designers ? Pour quels objectifs ? Sous quelles formes ? Quelles pistes pour créer et faciliter de nouveaux types de liens ?
Le parti pris est de traiter ici de la collaboration artisans/designers et de leur lien aux territoires par le prisme de contrastes, parfois complémentaires, parfois opposés, qui ont émergé de ce travail. 
Sur la base des éléments saillants, ce mémoire propose un guide destiné à faciliter la coopération ou la collaboration entre artisans d’art et designers.
Pour aller au-delà des mythes et des stéréotypes, modèles idéaux et expériences singulières seront confrontés pour dessiner des collaborations réussies, projeter des avenirs probables et souhaités entre artisans, designers et les territoires…


14H-15H
Catalina FUENZALIDA

Sous la direction de Laure GARREAU
« On écoute le vivant pour gérer nos projets »
Nous sommes entourés de systèmes vivants qui existent et évoluent depuis des milliards d'années et nous pensons au vivant pour des raisons purement économiques. Pourtant nous oublions leur supériorité en matière d'innovation et leurs réussites en matière de "gestion de projet". Il est maintenant temps de leur donner une plus grande importance et de s’inspirer de ces systèmes au-delà d'une vision architecturale, fonctionnelle ou structurelle mais dans la vision organisationnelle et de management de projets


15H30-16H30
Frédéric PAIROT ROSSO

Sous la direction de Laure GARREAU
« La participation n'est pas une cerise sur le gâteau »
La participation des citoyens est devenue une injonction dans l’élaboration des politiques publiques ou des grands projets d’infrastructures. Mais une analyse d’expériences récentes de participation montre que la réalité de cette implication citoyenne est parfois très éloignée des objectifs affichés. Après avoir effectué un rappel historique sur le design critique et le design pour les politiques publiques (ou design d’intérêt général) nous essaierons de définir ce qu’une approche design pourrait apporter aux moments de démocratie participative et proposerons la définition d’un nouveau métier : designer du débat public.

 

Jeudi 3 Février 2022



Jury: Giuseppe ATTOMA, président - Céline MARCELAUD - Mathias BÉJEAN

9h30-10H30
Simon HEMERY

Sous la direction de Mathias BÉJEAN
« Exploration des apports du design dans la conception des espaces de mobilité »
Les lieux de mobilité sont traversés par une injonction à l’adaptation dans toutes leurs dimensions : usages, structures, technologies. Cependant, une infrastructure peut-elle être manipulée ? Par une exploration des activités de conception au sein d’une agence d’architecture et de Design, nous tentons d’expliquer l’écart entre des processus de décisions et la qualité de leur exécution. Il en ressort des opportunités en termes de management d’équipes de design intégrées, une vision renouvelée de la modélisation numérique mais aussi le développement de nouveaux champs de pratiques afin de renouveler l’imaginaire associé à ces espaces.
 

11H-12H
Jean-Philippe DOHO

Sous la direction d’ Apolline LE GALL
« La possibilité d'utiliser le serious game pour sensibiliser sur le droit"
A l’origine de ma réflexion se trouve le questionnement sur comment le monde du droit peut innover. Etant un juriste évoluant dans une société de jeu vidéo et dans le cadre du Master Spécialisé Innovation by Design, le questionnement est devenu une volonté d’action et de création d’action pour rechercher comment créer un jeu, notamment un jeu qui pourrait marquer les esprits avec une expériences amusante et marquante. Une création pour être capable de piloter un projet de jeu sérieux dans le milieu du droit.
 

14H-15H
Sarah FOSSE

Sous la direction de Mathias BÉJEAN
" Etat_démocratie_design"
Ce mémoire  propose d’éclairer la création de la chaire Innovation publique ENA/ENSCI et, plus globalement, le récent mouvement d’entrée du design dans les politiques et les services publics, en adoptant une perspective historique et en partant d’un rapprochement entre le contexte de naissance de l’Ecole nationale d’administration (France) et celui de l’Ecole d’Ulm (Allemagne). Ce rapprochement permet en effet d’esquisser toutes les lignes de force autour desquelles mon travail de recherche s’est organisé : le design, dès sa naissance, est porteur d’enjeux politiques et sociaux qui sont inséparables de l’histoire de la démocratie et de l’histoire de l’Etat social. Mais le design est aussi porteur – si l’on considère que l’esthétique est inséparable d’une éthique ou d’une axiologie, ce qu’elle est dans le design moderniste et fonctionnaliste, que l’on peut qualifier de design « historique » – de valeurs qui sont essentiellement des valeurs démocratiques. On pourrait les résumer (sans trop de chauvinisme) dans la devise à vocation universelle inscrite au fronton de la République française : Liberté, Egalité, Fraternité. De ces valeurs découle, sinon un code déontologique, du moins un « principe de responsabilité » du designer et un rapport à ce que signifie « servir ». Etant donné que ce sont-là, évidemment, des traits tout à fait fondamentaux pour le service public et la fonction publique (particulièrement en France), je me suis efforcée de tracer, sur ce plan aussi, des points de convergence avant d’aborder – brièvement – quelques enjeux plus contemporains.


Vendredi 4 Février 2022



Jury: Giuseppe ATTOMA, président- Pauline LAVAGNE D’ORTIGUE- Mathias BÉJEAN

9h30-10H30
Emmanuelle GARNIER

Sous la direction de Marie COIRIÉ
« Design hospitalier, émergence d’une discipline singulière et agissante pour la transformation hospitalière »
La pratique du design intégré à l’hôpital reste encore peu développée en France et seuls quelques pionniers ont tenté l’aventure. Pourtant, dans un contexte où l’hôpital est bousculé dans ses fondations, la pratique du design pourrait favoriser l’autonomie des équipes de terrain, promouvoir l’expérience du patient dans la conception des soins, réaligner les valeurs de soins, d’hospitalité avec la réalité de l’hôpital. Ce travail de recherche s’est attaché à analyser les pratiques émergentes actuelles dans 3 laboratoires intégrés dans des établissements de santé en France. Au terme de l’analyse, le design hospitalier se dessine dans son positionnement singulier. Il est alors proposé, à l’attention des directions hospitalières, des modalités de déploiement de structures intégrées d’innovation par le design.

11H-12H
Solène GROLLEMUND

Sous la direction de Claire LAPASSAT

Sous réserve de confirmation

 

15H30-16H30
Sophie  GRANGÉ

Sous la direction de Philippe MAIRESSE

"Artefact esthétique, Réaliser une œuvre commune afin de lever les freins de la collaboration au sein d’une équipe"
La collaboration et la mobilisation de l'intelligence collective sont des impératifs face aux transformations sociétales, économiques, technologiques et politiques contemporaines. Mais y répondre ne s'avère pas toujours facile. Les groupes mis en demeure de collaborer rencontrent des barrières invisibles, des enjeux tacites, concernant les postures, les rôles, les délimitations de territoire, les jeux de pouvoir informel, par exemple. Comment les aider ? Une approche par le co-design et l'expérience de la construction collective d'un artefact esthétique est ici proposée comme une piste prometteuse, que j'ai expérimentée en situation réelle pour la tester. Les premières expérimentations s'avèrent probantes ; je les détaille, et j'en analyse et théorise les effets pour déterminer les apports potentiels d'une telle approche.

Les soutenances seront retransmises en ligne, le lien sera donné prochainement

Renseignements sur le MS IBD auprès de Anthony Pierlot